Une entreprise 100% innovante, entièrement tournée vers l’avenir

La société AEREL a été créée à l’origine avec pour objet la con­cep­tion et la mise au point d’une tech­nolo­gie inno­vante alter­na­tive à la cli­ma­ti­sa­tion con­ven­tion­nelle (à com­presseur et gaz frig­origène), laque­lle est  iden­ti­fiée pour ses lim­ites d’inconfort (froid trop bru­tal, chocs ther­miques, déshy­drata­tion…), ses coûts (sur-con­som­ma­tion de car­bu­rant, SAV…), et ses impacts négat­ifs en ter­mes d’émissions de CO2 (les flu­ides frig­origènes de dernière généra­tion restant encore 1.000 à 3.000 fois plus nocifs que le sim­ple CO2 : source ADEME).

 



		

Un capital d’expérience unique

Plusieurs années de recherche-développe­ment, la col­lab­o­ra­tion avec les plus grands Lab­o­ra­toires, chercheurs et spé­cial­istes dans les domaines de la physique, de l’ergonomie, de la phys­i­olo­gie, du con­fort ressen­ti, de l’énergie, etc, com­plétées par plusieurs mil­liers d’heures de mise en sit­u­a­tions réelles, dans les con­di­tions les plus var­iées ont per­mis d’aboutir à une tech­nolo­gie aujourd’hui par­faite­ment opéra­tionnelle, dont la société AEREL maîtrise tous les aspects et tous les paramètres.

AEREL : le leader mondial de la climatisation filtrante par injection évaporative

Fort de cet engage­ment déter­miné au ser­vice du con­fort et de la san­té des opéra­teurs d’engins tech­niques (routiers, agri­coles et indus­triels), et des pas­sagers des trans­ports en com­mun, la société AEREL pro­pose doré­na­vant une tech­nolo­gie de cli­ma­ti­sa­tion inno­vante, naturelle et agréable qui s’inscrit à 100% dans le développe­ment durable, mar­quant une avancée révo­lu­tion­naire pour l’utilisateur, pour le ges­tion­naire, et pour l’environnement.

La cli­ma­ti­sa­tion fil­trante AEREL est disponible sous forme d’une gamme de Mod­ules adap­tés, pour le mon­tage sur les cab­ines exis­tantes (post-équipement), et aus­si sous forme de tech­nolo­gie à incor­por­er aux nou­velles généra­tions de cab­ines (à des­ti­na­tion des con­struc­teurs, en pre­mière monte).